· Julien F. · fruits et legumes  · 7 min de lecture

Comment réussir sa culture d'oignons ?

Comment réussir votre culture d'oignons à coup sûr ? Quand récolter ? Comment bien le conserver ? Dans cet article, on vous dit tout !

Comment réussir votre culture d'oignons à coup sûr ? Quand récolter ? Comment bien le conserver ? Dans cet article, on vous dit tout !

La culture d’oignons est un incontournable pour de nombreux jardiniers. Parfaits pour donner du goût à vos plats, ils sont faciles à cultiver si l’on s’y prend correctement. Pour réussir sa culture d’oignons, il est essentiel de comprendre les moments propices pour les planter, les meilleures conditions pour leur croissance, quand les récolter et comment les conserver, ainsi que les meilleures façons d’éviter les maladies et de limiter les ravageurs.

Dans cet article, nous vous guiderons à travers chaque étape pour réussir votre culture d’oignons !

Quand planter l’oignon au potager ?

La plantation des oignons au potager peut être réalisée à différents moments de l’année en fonction de la méthode de culture choisie. Deux options principales s’offrent à vous : le semis à partir de graines et la plantation de bulbilles. Chacune de ces méthodes a ses avantages, et il est important de comprendre quand et comment les utiliser pour obtenir une récolte réussie.

Semis à partir de graines :

Lorsque vous optez pour le semis d’oignons à partir de graines, vous avez la possibilité de choisir parmi une plus grande variété de variétés d’oignons. Vous pouvez commencer les semis à l’intérieur, sous abri, dès le mois de janvier ou février, en prévoyant une transplantation ultérieure dans le jardin. Cette méthode vous permet de cultiver des oignons doux, jaunes, rouges, ou d’autres variétés spéciales selon vos préférences culinaires.

  • Janvier à février : Commencez les semis à l’intérieur dans des godets ou des plateaux de semences. Veillez à maintenir une température de germination d’environ 15 à 20°C.

  • Mars à avril : Les plants d’oignons peuvent être repiqués dans le jardin lorsque les risques de gelées sont écartés et que les températures extérieures sont plus douces.

  • Avril à mai : Si vous le souhaitez, vous pouvez également semer directement les graines en pleine terre à partir de la mi-avril, lorsque le sol est suffisamment réchauffé.

Plantation de bulbilles : 

La seconde option, plus simple et plus rapide, consiste à planter directement les bulbilles d’oignons, que vous trouverez en jardinerie : 

  • Oignons d’hiver : Plantez-les en automne (septembre à novembre) pour une récolte l’été suivant. Les oignons d’hiver, tels que l’oignon ‘Sturon’ ou ‘Jaune Paille des Vertus’, résistent bien au froid et sont adaptés à la plantation automnale. S’il neige sur vos plants, pensez à laisser la neige en place, elle formera un manteau de protection sur vos pieds d’oignons, qui s’en trouveront renforcés !

  • Oignons de printemps : Ces oignons sont mieux plantés au début du printemps (février à mars). Les variétés comme ‘Blanc de Paris’ ou ‘Blanca de Lisboa’ sont parfaites pour cette période.

Plantation d’oignon perpétuel :

L’oignon perpétuel est une variété d’oignon qui produit des bulbilles multiples tout au long de l’année. Contrairement à d’autres oignons, il ne forme pas un bulbe unique, mais plutôt une grappe de petits oignons. Pour planter l’oignon perpétuel, choisissez le printemps ou l’automne.

  • Printemps : Si vous prévoyez de planter des bulbilles d’oignon perpétuel au printemps, attendez que le sol soit suffisamment réchauffé, généralement à partir d’avril. Vous pouvez également planter en mai si les températures sont encore fraîches.

  • Automne : Pour une plantation d’automne, préférez le mois de septembre. Cela permettra aux bulbilles de bien s’enraciner avant l’hiver.

Lors de la plantation d’oignon perpétuel, espacez les bulbilles de quelques centimètres dans des rangées espacées d’environ 25 à 30 cm. Cette méthode vous permettra de récolter des bulbilles multiples tout au long de l’année, garantissant ainsi un approvisionnement constant en oignons frais. Vous pourrez aussi multiplier vos plants pour augmenter votre production !

Plusieurs oignons rouges et jaunes

Comment réussir son semi d’oignons ?

Pour réussir votre semis d’oignons à partir de graines, suivez ces étapes simples :

  • Choisissez les variétés : Sélectionnez les variétés d’oignons que vous souhaitez cultiver en fonction de vos préférences culinaires et de votre région. Les variétés douces, comme les oignons jaunes, sont idéales pour les débutants.

  • Préparez le sol : Préparez le sol pour qu’il soit meuble et sans mauvaises herbes. Il n’est pas nécessaire d’ajouter du compost ou du terreau de jardin pour améliorer la fertilité du sol. Si vous semez en plaque alvéolée, un terreau basique fera l’affaire.

  • Semez les graines : Semez les graines d’oignons à la profondeur recommandée (généralement de 1 à 2 cm) et espacez-les d’environ 5 cm les unes des autres. Laissez un espace d’environ 30 à 45 cm entre les rangs pour permettre la croissance des oignons.

  • Arrosez et entretenez : Gardez le sol constamment humide jusqu’à ce que les graines germent. Une fois que les plants ont quelques centimètres de hauteur, éclaircissez-les en laissant un espacement d’environ 10 cm entre les plants pour favoriser leur développement.

Les meilleures conditions pour la culture de l’oignon

La réussite de la culture d’oignons dépend de plusieurs facteurs :

  • Exposition au soleil : Les oignons aiment la lumière directe du soleil. Choisissez un emplacement bien ensoleillé dans votre potager.

  • Type de sol : Optez pour un sol bien drainé et léger. Évitez les sols trop argileux ou lourds, car ils peuvent entraîner la pourriture des bulbes. Améliorez la structure du sol en ajoutant du compost ou du terreau de jardin.

  • Rotation des cultures : Évitez de planter des oignons, de l’ail, des échalotes ou des poireaux au même endroit pendant au moins deux ans pour prévenir les maladies.

  • Arrosage : Les oignons n’ont pas besoin d’un arrosage excessif. En général, ils préfèrent les sols bien drainés. Évitez l’arrosage excessif pour prévenir la pourriture des bulbes. Si vous plantez vos bulbilles en automne, vous n’aurez même pas besoin d’arroser une seule fois.

  • Associations de culture : Les oignons poussent bien aux côtés de carottes, poireaux et laitues, mais surtout avec l’ail et les échalotes, mais évitez de les planter à côté de haricots ou de pois et autres fabacées, car ces légumes captent l’azote pour enrichir le sol, et cela peut affecter la croissance des oignons voire faire pourrir les bulbes.

Quand récolter l’oignon ?

La récolte des oignons dépend de votre préférence pour leur maturité. Voici quelques indications pour la récolte :

  • Oignons primeurs : Vous pouvez les récolter lorsque les bulbes sont encore petits, généralement après 8 à 10 semaines de la plantation. Ils sont doux et parfaits pour les salades.

  • Oignons matures : Pour des oignons plus gros et plus fermes, attendez que les feuilles jaunissent et sèchent naturellement. Vous pouvez récolter en été ou en début d’automne.

Une fois récoltés, laissez les oignons sécher au soleil pendant quelques jours, puis stockez-les dans un endroit sec et bien aéré.

Oignons rouges

Comment bien conserver les oignons ?

Certaines variétés d’oignons se prêtent mieux à la conservation que d’autres. Les oignons à peau épaisse, tels que l’oignon ‘Jaune Paille des Vertus’, sont parfaits pour la conservation. Conservez-les dans un endroit frais et sec, comme un sous-sol ou un grenier, dans un filet ou une cage en bois pour une bonne circulation de l’air. Les oignons bien conservés peuvent durer plusieurs mois.

Maladies et ravageurs de l’oignon

Les oignons sont généralement résistants aux maladies, mais ils peuvent être affectés par quelques problèmes :

  • La pourriture blanche : Cette maladie fongique peut provoquer la pourriture des bulbes. Pratiquez une rotation des cultures et évitez de planter des membres de la famille des alliums (ail, oignons, échalotes) au même endroit pendant deux ans.

  • Les nématodes : Ces petits vers peuvent endommager les racines de l’oignon. Évitez de replanter des oignons au même endroit trop fréquemment.L

  • La pourriture des bulbes : C’est sûrement le risque principal sur cette culture. Pour l’éviter, planter en butte et n’arrosez que si nécessaire.

Conclusion

La culture d’oignons est relativement simple et très commune dans les potagers. En suivant ces conseils, vous pourrez profiter de délicieux oignons frais dans vos plats et les conserver pour une utilisation future. 

Soyez attentif aux conditions de culture, à la rotation des cultures et à la récolte pour réussir de beaux oignons. N’oubliez pas de choisir des variétés adaptées à votre région et à vos préférences culinaires. Bon jardinage !

Partager:
Retourner aux articles

Articles similaires

Voir tous les articles »
Cultiver de l'Ail : Guide Complet

Cultiver de l'Ail : Guide Complet

Comment réussir votre culture d'Ail à coup sûr ? Quand récolter ? Comment bien le conserver ? Dans cet article, on vous dit tout !