· Julien F. · astuces  · 7 min de lecture

Cultiver en Carré Potager : Comment optimiser l'espace ?

Le carré potager est la façon parfaite de commencer un jardin ! Comment bien le construire ? Comment le remplir ? On vous dit tout !

Le carré potager est la façon parfaite de commencer un jardin ! Comment bien le construire ? Comment le remplir ? On vous dit tout !

Le carré potager est une tendance en jardinage qui est particulièrement adaptée pour les jardiniers amateurs. Ils conviennent aussi bien aux balcons et aux terrasses, qu’aux espaces extérieurs. 

Ils permettent de commencer le jardinage sur une surface claire et maîtrisée, ce qui est parfait pour se faire la main verte !

Dans cet article, on vous dit tout ce que vous devez savoir sur le carré potager !

Qu’est-ce qu’un Carré Potager ?

Le carré potager est un espace de culture surélevé, généralement de forme carrée ou rectangulaire, qui permet de cultiver des plantes sur une petite surface. 

Souvent construit en bois, il peut également être élaboré à partir d’autres matériaux comme la pierre, le métal ou encore le composite. 

Son avantage principal ? Il rend le jardinage accessible à tous, même à ceux qui ne disposent que d’un petit balcon en ville.

Organiser son Carré Potager : Le Principe des Cases

Le principe même du carré potager réside dans son organisation. En fonction de l’espace que vous décidez d’exploiter, vous pouvez créer des cases, de forme carré ou rectangulaire. La taille de ces cases peut varier de 30cm de côté, jusqu’à un maximum de 1 mètre 20.

Cette limite haute a pour but de vous permettre d’atteindre la totalité de la parcelle sans trop d’efforts ! 

Les Avantages du Carré Potager

Le carré potager présente de nombreux avantages, nous en avons sélectionné 5 principaux pour vous :

1) L’ergonomie : Le carré potager étant surélevé, il vous permet de gagner quelques centimètres par rapport au sol, ce qui préservera votre dos ! Il sera en plus ludique, ce qui peut par exemple permettre d’initier les enfants aux joies du jardinage !   2) Le drainage : Sa conception en hauteur évite la stagnation d’eau et prévient de nombreuses maladies, comme par exemple le pourrissement des bulbes d’ail   3) Une terre enrichie : Grâce à la terre ajoutée, vous maîtrisez la qualité du substrat, offrant à vos plantes un terreau riche et adapté à leur croissance. C’est notamment très intéressant pour les jardiniers qui débutent car on sait que sur des terres compactes et dures à travailler, cela prend de nombreuses années de travail pour faire qu’un sol devienne meuble et simple à travailler. Cette astuce vous permet donc de démarrer immédiatement avec une terre parfaite !   4) La protection contre les nuisibles : La carré potager étant surélevé, il est moins accessible aux petits animaux comme les limaces ou les rats. De plus, si vous êtes envahis par les rats taupiers, vous pouvez aussi placer un fin grillage dans le fond de votre carré potager, pour empêcher ces rongeurs de venir détruire vos cultures !   5) Facilité de rotation de cultures : On insiste souvent sur l’importance d’effectuer des rotations de culture, les carrés potagers vous permettent de les effectuer très facilement ! En effet, il suffit d’effectuer des cultures de fruits ou légumes d’une même famille dans un carré, et de décaler d’une année sur l’autre votre culture d’un carré ! Ainsi vous éviterez l’apparition prématurée de maladie cryptogamique qui auraient pu entrer en dormance dans le sol. 

Quel bois choisir pour son carré potager ?

Pour créer son carré potager, il faut commencer par choisir les matériaux avec lesquels le fabriquer. 

Côté bois, on conseillera le Douglas, le pin (qui devra être traité), du sapin, du châtaigner… Privilégiez le bois de Classe 4, qui est le plus adapté au contact avec le sol et aux utilisations extérieures. 

Dans une démarche plus écologique, vous pouvez aussi opter pour du bois non traité, ce qui vous permettra d’éviter la présence de métaux lourds dans votre sol. Cependant, gardez à l’esprit que le bois s’usera plus rapidement et sera donc à remplacer de manière plus récurrente. Pour une protection 100% écologique, vous pouvez traiter votre bois avec de l’huile de lin, ce qui vous permettra de présenter votre carré potager sur une plus longue durée.

Vous n’avez pas forcément envie de créer votre potager vous-même ? Il existe heureusement des carrés potager en kit qui vous permettent de démarrer rapidement l’expérience du potager, sans avoir à passer par l’étape de sélection du bois et de construction du carré potager. Et pour ceux qui possèdent un balcon, il est aussi possible de partir sur un carré potager sur pied qui vous permettra par exemple de cultiver des aromates ou des plantes médicinales qui seront ainsi à portée de main !

En dehors du bois, on pourra citer les matériaux composites qui pourront durer plus longtemps tout en étant moins écologiques, ainsi que l’osier, qui pourra être plus décoratif, mais qui ne durera que 3 à 5 ans. 

Comment remplir son carré potager ?

Le remplissage de votre carré potager est une étape cruciale pour assurer une croissance saine et vigoureuse de vos plantes. Plusieurs techniques s’offrent à vous, adaptées à différents besoins :

  1. Terre de jardin et terreau : Pour un mélange basique, utilisez une combinaison de 60% de terre de jardin et 40% de terreau. Le terreau apporte légèreté et nutriments, tandis que la terre de jardin offre une structure stable pour le développement des racines.

  2. Technique de la lasagne : Si vous installez votre carré potager en pleine terre, la technique de la lasagne est une option écologique et efficace. Elle consiste à superposer différentes couches de matières organiques : carton en guise de paillis pour empêcher la repousse d’herbes indésirables, suivie de couches alternées de déchets verts (épluchures, tontes de gazon…), de déchets bruns (feuilles mortes, paille…) et de terre ! Ces matériaux se décomposent avec le temps, enrichissant le sol en nutriments essentiels.

  3. Amendements et compost : N’oubliez pas d’enrichir votre terre avec du compost bien décomposé, source d’éléments nutritifs pour vos plantes. Pour une approche plus équilibrée, ajoutez des amendements organiques tels que la corne broyée ou le sang séché, selon les besoins spécifiques de vos plantes.

  4. Paillage : Et comment ne pas citer l’indispensable en permaculture, le paillage, qui vous permettra de réduire les arrosages en limitant l’évaporation de l’eau. Le paillage a aussi pour effet de structurer et de nourrir le sol à long terme, il est donc à conseiller pour toutes les cultures qui ne craignent pas l’humidité.

En fonction de l’emplacement de votre carré potager et de vos besoins, vous pouvez opter pour l’une de ces méthodes ou combiner plusieurs pour obtenir un milieu de culture riche et propice à la croissance.

Gardez à l’esprit que si vous cultivez hors-sol, sur un balcon par exemple, votre terre finira par s’épuiser au fil des années et vous devrez donc remplacer votre substrat pour continuer à produire des légumes en quantité satisfaisante. 

Préparation du Fond d’un Carré Potager

L’aménagement du fond de votre carré potager dépend essentiellement de son emplacement et de la nécessité ou non de créer une barrière entre le substrat et le sol ou la surface située en dessous. Voici quelques suggestions de matériaux à envisager :

  1. Toile géotextile : Cette matière permet de laisser passer l’eau tout en empêchant le terreau de se mélanger avec le sol en dessous. La toile géotextile est particulièrement recommandée si votre carré potager est posé sur une terrasse ou un balcon pour éviter le ruissellement de terre. Si vous posez votre carré potager sur de la terre, je déconseille l’utilisation du géotextile qui n’apporte rien. 

  2. Grillage anti-rongeurs : Si vous avez des problèmes avec des petits animaux fouisseurs comme les taupes ou les campagnols, un grillage à mailles fines placé au fond de votre carré peut limiter les dégâts.

  3. Carton : Une couche de carton peut être placée au fond du carré potager pour empêcher les mauvaises herbes de pousser. Avec le temps, le carton se décomposera et enrichira le sol.

Conclusion

Le carré potager, au-delà d’être un simple espace de culture, est un véritable écosystème que l’on peut créer et gérer. Qu’il s’agisse d’un petit projet familial ou d’une démarche éco-responsable, il apporte une touche de verdure et un sentiment d’accomplissement. Alors, prêts à mettre les mains dans la terre ?

Partager:
Retourner aux articles

Articles similaires

Voir tous les articles »