· Julien F. · astuces  · 7 min de lecture

Réduire les déchets de son jardin : Guide complet

Comment réduire ses déchets au potager ? Compost, mulching, paillage et techniques anti-gaspi, on vous dit tout !

Comment réduire ses déchets au potager ? Compost, mulching, paillage et techniques anti-gaspi, on vous dit tout !

Réduire ses déchets au jardin est une préoccupation de chaque jardinier, surtout que la quantité de déchets verts récoltés sur une année peut être impressionnante. Cette démarche vient aussi s’inscrire dans une démarche plus globale qui vise à tendre vers le zéro déchet ! La réduction des ordures ménagères, des emballages, l’utilisation du tri sélectif, du recyclage, et la valorisation des déchets verts, tous ces gestes sont essentiels pour tendre vers une consommation plus respectueuse de l’environnement.

Dans cet article, on vous présente quelques astuces qui vont vous permettre de réutiliser les déchets verts, notamment pour entretenir votre jardin !

Quelles sont les solutions pour réduire ses déchets ?

Le compost est probablement la solution la plus connue en matière de réduction de déchets. Mais il existe d’autres alternatives comme le paillage organique et le mulching, que nous allons vous expliquer ci-dessous.

Le paillage organique

Vous souhaitez avoir recours au paillage organique pour réduire vos déchets de jardin ? Rien de plus simple ! En gardant vos feuilles mortes et autres déchets de jardin tels que des branches ou brindilles, vous allez pouvoir les réutiliser pour nourrir d’autres de vos plantations.

Vous pouvez aussi déposer des épluchures sur vos parcelles de culture, cela va permettre aux escargots et aux limaces de se nourrir en priorité de vos déchets avant de dévorer vos plantes !

Le mulching

Le mulching est une option que l’on retrouve de plus en plus sur les tondeuses récentes. Équivalent à du paillage, l’herbe coupée va être hachée très finement pour ne plus ressembler qu’à des particules.

Les avantages de cette technique ? Le paillis, résultat du mulching, va permettre de retenir l’humidité dans le sol et, de ce fait, le protéger de la sécheresse en cas de fortes chaleurs. Cela va également vous faire gagner du temps lors de la tonte de votre jardin, car vous n’aurez pas à vider le bac.

Eviter le gaspillage

Compost de jardin

Une autre alternative encore plus simple pour réduire ses déchets, est de limiter le gaspillage, notamment en cuisine ! C’est une première étape simple à mettre en place au quotidien, qui permet de limiter que des produits à usage unique ne finissent dans votre poubelle systématiquement. Voici quelques idées et quelques conseils :

  • Dans les magasins, au lieu d’acheter des “blancs de poireaux” dans des emballages en plastique, préférez choisir des poireaux entiers, que vous pesez sans les placer dans un sac plastique. Vous utilisez la partie verte du poireau pour réaliser une soupe !

  • De manière générale dans les magasins, placez les étiquettes directement sur les fruits et légumes, vous réduirez facilement de moitié le nombre de sac plastique utilisés. Par exemple, les poireaux, les potimarrons, les bananes, les aubergines, les choux-fleurs, n’ont pas besoin d’être emballés individuellement. C’est un pas de plus vers le zéro déchet.

  • Vous achetez ou plantez des radis ? Les fanes de radis sont totalement consommables, à la façon des épinards ou en soupe !

  • Vous pouvez aussi garder des restes de légumes pour faire des bouillons ou des fonds de légumes par exemple

  • Privilégiez les emballages en verre ou en carton à ceux en plastique.

Comment se débarrasser des branches de manière écologique

Les vieilles branches qui jonchent le sol de votre jardin peuvent être encombrantes, mais vous pouvez facilement les réutiliser d’une autre manière pour leur offrir une seconde vie.

Vous pouvez les broyer afin de les transformer en petits copeaux, ce qui pourra vous éviter d’acheter du paillage ou les intégrer dans du terreau.

Vous pouvez aussi réutiliser certaines branches en guise de tuteurs pour vos plantes ! Ainsi vous utilisez au maximum les ressources de votre jardin, et vous économisez de l’argent.

Quelle poubelle pour les déchets verts ?

Pour vous débarrasser de vos déchets de jardin, vous devez les déposer en déchèterie ! Pour rappel, toute incinération des déchets ménagers et les déchets verts est interdite, et il est aussi interdit de les déposer en pleine nature. En effet, déposer des végétaux dans la nature peut perturber l’équilibre de votre environnement local (forêt, bois, prairie…). Il est aussi interdit de les jeter dans les poubelles communes (poubelles noires par exemple).

Les déchets verts autorisés dans les déchèteries sont notamment :

  • Les branchages

  • Les feuilles mortes

  • Les fleurs fanées

  • Les mauvaises herbes

  • Les plantes

  • Les tailles de haies

  • Les tailles d’arbustes

  • Les tontes de pelouse

Où jeter ses plantes mortes ? Les options durables

Avant d’envisager de les jeter dans une déchetterie, vous pouvez transformer vos plantes mortes en compost ou les utiliser pour réaliser du paillage.

Dans le cas où cette option n’est pas possible pour vous, vous pouvez les déposer dans une déchetterie acceptant les déchets verts ou utiliser les sacs destinés à cet usage.

La déchetterie pour les déchets verts : quand et comment ?

Si vous n’avez pas de compost chez vous, vous pouvez bien entendu déposer vos déchets verts dans une déchetterie, dans les bacs prévus à cet effet. Ils seront par la suite transformés en compost.

Pour connaître les périodes auxquelles vous pouvez vous y rendre, il est nécessaire de consulter les informations relatives à celles se trouvant à proximité de chez vous.

Peut-on brûler ses déchets verts ?

Le fait de brûler les branches et les déchets verts qui encombrent nos jardins peut paraître comme une solution simple, mais sachez que c’est tout bonnement interdit en France (voir article de loi).

En effet, l’incinération des déchets verts produits des gaz nocifs pour votre environnement et pour la planète, en plus de potentiellement incommoder le voisinage. Le coût du non-respect de cette règle vous expose à une amende de 750€.

Rendez-vous donc dans un point de collecte ou de recyclage pour déposer ces matériaux afin qu’ils puissent être utiles, à la création d’un compost par exemple.

Compost de jardin plein

Louer son matériel de jardin

Une autre option utilise pour réduire ses déchets au jardin, c’est la location de son matériel de jardinage à la place d’un achat ! C’est notamment utile sur le gros outillage que l’on utilise qu’une à deux fois par an.

Par exemple, le taille haie ou encore le broyeur sont des produits que l’on utilise pas au quotidien et qui coûtent assez cher. Ces objets sont utiles que quelques fois par an, il n’est donc pas nécessaire de les avoir chez soi toute l’année.

Pensez à mettre en place un système de partage avec votre entourage, ou à louer ce matériel, pour économiser de l’argent et de la place !

Comment mettre en place un compost dans son jardin ?

La meilleure solution pour réduire ses déchets verts, est d’installation un composteur chez soi. Cela va vous permettre de diminuer vos ordures et la quantité de repas jetés à la poubelle (150kg de nourriture jetée par habitant chaque année en France). En plus de recycler ces matières premières, vous allez pouvoir profiter de la production d’un engrais de qualité supérieure !

Vous pouvez soit créer votre bac à compost vous-même ou bien vous en procurer un dans un magasin de jardinage/bricolage, en évitant les modèles en plastique. Il est conseillé d’éviter de l’installer dans un endroit en cuvette pour que l’eau ne le mette pas à mal en s’accumulant en cas d’intempéries.

Pour obtenir un compost de qualité que vous allez pouvoir utiliser par la suite, vous devez veiller à ce qu’il soit uniquement composé de matières organiques (branches, épluchures, cartons sans encre…)

Faites attention à ne pas placer votre compost ni trop près ni trop loin de votre maison. Trop loin, vous n’aurez peut-être pas le courage d’y aller à chaque fois que vous aurez quelque chose à mettre dedans. Trop près, vous risquez d’être dérangé par les odeurs de décomposition lors de forte chaleur.

Conclusion

Nous vous avons donné plusieurs conseils pour que vous puissiez comprendre comment réduire ses déchets, et mieux les exploiter au jardin.

Gardez à l’esprit que le tri sélectif, le recyclage, une consommation plus raisonnée, une réduction des emballages plastique et des objets à usage unique, une optimisation de sa consommation en eau, la location d’outillage, sont autant de petits gestes et de réflexes à avoir, qui bout à bout vont nous permettre de nous orienter vers un monde plus vert.

Partager:
Retourner aux articles

Articles similaires

Voir tous les articles »
Comment ombrager une terrasse avec des plantes ?

Comment ombrager une terrasse avec des plantes ?

Comment ombrager sa terrasse avec les plantes pour se protéger du réchauffement climatique et des fortes chaleurs ? On vous explique comment rendre votre terrasse fraîche, même en plein été !