· Julien F. · maladies et ravageurs  · 4 min de lecture

Le Mildiou : Comprendre, Prévenir et Traiter cette Maladie

Comment traiter le mildiou ? Cette maladie cryptogamique qui peut détruire des cultures de tomates en quelques semaines. On vous explique tout

Comment traiter le mildiou ? Cette maladie cryptogamique qui peut détruire des cultures de tomates en quelques semaines. On vous explique tout

Description et Identification du Mildiou

Le mildiou est une maladie causée par le champignon Phytophthora infestans, qui s’attaque principalement aux membres de la famille des Solanacées comme les tomates, les pommes de terre, les aubergines et les poivrons, mais aussi à la vigne. 

Ce champignon pernicieux se développe généralement sur les parties inférieures des feuilles de vos plants, provoquant des taches brunâtres. À mesure que la maladie progresse, vous remarquerez un feutrage blanc sous les feuilles, la bordure des feuilles se desséchant et brunissant, puis les tiges montrent des signes de maladie. 

Enfin, les fruits ou les tubercules sont atteints, teintés de brun et finissent par pourrir.

Plantes Affectées par le Mildiou

La maladie du mildiou affecte principalement les plantes de la famille des Solanacées, notamment les tomates, les pommes de terre, les aubergines et les poivrons mais aussi les vignes.

Cependant, certaines variétés résistantes sont présentes sur le marché.

Pour les tomates, des variétés reproductibles comme la Legend (disponible chez Kokopelli) ou d’autres variétés F1 comme la Défiant, la Ferline ou encore la Mountain Magic.

Du côté des pommes de terre, les variétés “Sarpo Mira”, “Sarpo Axona”, “Setanta” et “Carolus” sont connues pour leur robustesse face au mildiou. Ces variétés peuvent offrir aux jardiniers une meilleure chance de récolte, et deviennent intéressante si vous constatez des attaques répétées de mildiou au fil des années.

Cycle de vie et Progression de la Maladie

Le mildiou est une maladie cryptogamique, tout comme l’oïdium et la rouille. Il se propage grâce à des spores transportés par l’humidité - qu’il s’agisse d’une légère pluie estivale, d’un violent orage ou même d’un brouillard matinal. Un temps chaud et humide va permettre à la maladie de se déclarer, puis de se propager rapidement. En outre, les spores persistent sur les cultures mortes restées au sol pendant l’hiver, pour redevenir actifs au printemps suivant.

C’est pour cette raison que nous conseillons toujours d’effectuer des rotations de culture. Afin d’éviter que les spores persistantes ne contaminent la prochaine génération de plantes. De même, les plants touchés devront être détruits, et ne surtout pas être ajouté au compost. 

Prévention du Mildiou

La prévention est la meilleure défense contre le mildiou. Respectez une rotation des cultures pour éviter une réinfestation par des spores persistants dans le sol. Évitez le voisinage des légumes concernés et semez vos tomates sous serre ou sous film plastique pour limiter leur exposition à la pluie. De plus, ne pas asperger le feuillage lors de l’arrosage peut aussi aider à prévenir le mildiou. 

L’utilisation d’un fongicide biologique à titre préventif, comme le purin d’ortie ou encore le purin de prêle, peut fortifier vos plants de tomates et de pommes de terre, en boosant les défenses immunitaires des plants. 

Une bonne pratique consiste aussi à couper les feuilles de vos plants de tomates qui sont en contact direct avec le sol ou en contact avec d’autres plants de tomates. Pensez aussi à espacer vos plants suffisamment pour que l’air circule bien, cela évitera à l’humidité de stagner. 

Traitement du Mildiou

Feuille de vigne attaquée par le mildiou

Feuille de vigne attaquée par le mildiou

Une fois que la maladie est apparue, il est crucial de réagir rapidement. Commencez par couper les feuilles infectées pour limiter la propagation. Les traitements biologiques comprennent l’utilisation d’infusion de fleurs de tanaisie, surtout si la maladie n’est pas encore bien installée. 

En ce qui concerne les méthodes chimiques, l’utilisation de la bouillie bordelaise, un fongicide à base de cuivre, peut être efficace, mais doit être utilisée avec parcimonie, car une utilisation excessive peut conduire à une accumulation de métaux lourds dans le sol, ce qui peut nuire à la vie du sol à long terme.

Rétablissement après une Attaque de Mildiou

Après une attaque de mildiou, il est important d’aider la plante à se rétablir. Pour ce faire, vous pouvez envisager de tailler les parties affectées de la plante et de l’alimenter avec des nutriments essentiels pour favoriser sa croissance. Si la maladie s’est déclarée tardivement dans la saison, récupérez les tomates encore vertes et non atteintes par la maladie. Placez-les sur un rebord de fenêtre ensoleillé pour favoriser la maturation. Les pommes de terre immatures ne sont malheureusement pas récupérables.

Retourner aux articles

Articles similaires

Voir tous les articles »

Recevez 1 mail par mois pour savoir quels légumes cultiver tout au long de l’année !

Image Popup