· Julien F. · astuces  · 8 min de lecture

Pourquoi mettre une clôture autour de son potager ?

Comment clôturer votre potager correctement pour protéger vos cultures des dégâts ? On vous dit tout !

Comment clôturer votre potager correctement pour protéger vos cultures des dégâts ? On vous dit tout !

L’installation d’une clôture est une mesure de sécurité qui vous permet de séparer votre potager de vos voisins sans avoir à vous soucier d’une quelconque intrusion. Elle a aussi un effet dissuasif sur les cambriolages.

Les avantages de clôturer son potager

Définir les limites de son potager a pour double objectif de protéger vos cultures et de créer une distinction entre les différentes espèces de plantes. La clôture de potager peut améliorer l'aspect général du potager, et si elle est réalisée avec soin, lui conférer un attrait esthétique.

En fin de compte, elle servira de démarcation claire entre les plantations du potager et la zone environnante. Avant de l'ériger, il est conseillé d'en définir le tracé en plaçant des repères stratégiques sur le sol (tels que des bâtons ou d'autres objets).

Choisir le bon matériel pour sa clôture de potager

Pour ce qui est du choix des matériaux, il existe généralement trois principales catégories. En fonction de vos besoins, vous pourrez ainsi opter pour :

  • une clôture de jardin en bois : cette solution est très populaire en raison de sa capacité à s'intégrer harmonieusement à l'environnement naturel et de sa résistance à la détérioration ;
  • une clôture en grillage : elle constitue une option intéressante pour la protection de votre propriété contre les animaux sauvages et les conditions météorologiques difficiles ;
  • des barrières de fil : il s'agit d'une alternative simple et efficace en comparaison aux clôtures en bois ou en fil de fer.

Comment entourer son jardin : les étapes à suivre

L'installation d'une clôture peut sembler fastidieuse au départ, mais elle peut être très simple une fois qu'on a compris le processus. Voici quelques étapes faciles à suivre pour vous aider à entourer efficacement votre potager.

Préparation du terrain

Avant de préparer le terrain, vous devez identifier et marquer tous les obstacles (arbres, rochers, tuyaux, etc.) susceptibles de gêner la pose de la clôture. Déterminez aussi les limites, les mètres linéaires de la zone et la forme souhaitée de la clôture.

Tenez également compte des lois et réglementations locales régissant la construction de clôtures afin de respecter des normes en vigueur. Après avoir identifié les obstacles et les limites, préparez le terrain en l'aplanissant, et si nécessaire, en réalisant des travaux requis pour établir une base solide pour la palissade.

Installation des poteaux

Il est crucial de creuser avec précision les trous pour les poteaux. Cela garantit non seulement leur placement précis le long de la clôture, mais aussi une répartition uniforme et une meilleure stabilité générale de la palissade. Après avoir nivelé et creusé le sol, installez les poteaux. Respectez un espacement et une profondeur identiques pour tous les poteaux afin d'assurer la cohérence de l'ensemble.

Pose du grillage ou de la clôture

Commencez par installer le premier panneau et fixez-le fermement au premier poteau via des clips. Consultez les instructions du fabricant pour vous assurer que les panneaux sont bien fixés à l'aide des clips appropriés.

Procédez à l'installation du deuxième poteau et du deuxième panneau, en reliant les deux panneaux de treillis. Une fois cela fait, coulez le béton et assurez-vous que le deuxième poteau est parfaitement aligné. Répétez ces étapes pour les autres poteaux et panneaux de clôture.

Maintenance et entretien de la clôture

L'entretien de votre clôture dépend fortement du choix du matériau de cette dernière. Par exemple, les clôtures en bois nécessitent un entretien régulier en comparaison aux autres.

Il est donc nécessaire de les repeindre ou de les teinter, voire de remplacer certains éléments de la clôture s'ils sont trop détériorés. Si votre première barrière est plutôt en grillage, penser aussi à la repeindre régulièrement pour éviter qu'elle ne s'oxyde et ne se rouille.

La hauteur idéale pour une clôture de potager

La hauteur de la clôture variera selon que vous l'installez sur un muret ou directement dans le sol. La quantité de grillage nécessaire sera différente selon les méthodes d'installation.

Le choix de la hauteur finie doit aussi tenir compte de l'ampleur du travail que vous êtes prêt à fournir et de la longueur de la clôture à utiliser. Une clôture de potager typique a une hauteur d'environ 1,73 mètre. Servez-vous d'un mètre ruban pour visualiser la hauteur finale de votre clôture.

La hauteur maximum en France : ce qu'il faut savoir

La hauteur d'une clôture peut varier d'une commune à l'autre. Pour obtenir plus d'informations, il est conseillé de contacter le service d'urbanisme de votre mairie. Le plan local d'urbanisme ou la carte communale peut être consulté à titre indicatif. Dans le cas d'un lotissement, c'est le règlement intérieur qui s'applique.

En l'absence d'une réglementation précise, ce sont les règles de base de l'article 663 du Code civil français qui s'appliquent.

Clôture dans un champ

Comment grillager son potager à moindre coût ?

Voici quelques conseils qui vous aideront à délimiter à petit prix votre terrain à l'aide d'un grillage. Ces astuces s'appliquent à différents niveaux du projet et vous permettront d'être à l'abri des regards de votre voisin.

Astuces pour économiser sur l'achat du matériel

Vous devez évaluer et comparer les prix des différents matériaux et types de clôtures disponibles sur le marché. Analysez les diverses gammes de produits, en tenant compte de leurs caractéristiques spécifiques et des coûts associés.

N'oubliez cependant pas que les clôtures en PVC ou en bois sont généralement plus abordables que les clôtures en fer forgé ou en aluminium. Il est donc conseillé de choisir l'option la plus appropriée en fonction de vos besoins individuels et de vos contraintes budgétaires.

Faire soi-même ou faire appel à un professionnel ?

Si vous disposez de beaucoup de temps libre, que vous avez des connaissances en matière de bricolage et que vous avez des proches prêts à vous aider, vous êtes le candidat idéal pour installer une clôture vous-même.

En revanche, si vous manquez d'expérience dans ce domaine, que vous êtes pressé par le temps et que vous souhaitez une pose rapide par un artisan qualifié, il est conseillé d'engager un professionnel pour réaliser la tâche à votre place.

Subventions et aides financières disponibles

Les régions et les municipalités ont mis en place différents programmes de subvention pour aider les propriétaires à améliorer leurs résidences, ce qui peut inclure l'installation de clôtures.

Les offres spécifiques de ces programmes peuvent varier considérablement, mais certains peuvent fournir des subventions ou des crédits d'impôt aux propriétaires qui choisissent d'installer des clôtures. Si certains programmes sont spécifiquement destinés aux propriétaires à faibles revenus, d'autres peuvent être accessibles sans exception.

Réglementations et normes à respecter pour une clôture de potager

Lorsqu'il s'agit de clôtures, il est important de respecter la réglementation relative à leur hauteur. Les restrictions légales dictent les hauteurs maximales autorisées afin d'éviter tout impact négatif sur la communauté et l'urbanisme. L'édification d'une clôture nécessite par ailleurs une déclaration formelle de travaux.

Pensez à vous adresser à la mairie pour obtenir des conseils supplémentaires en amont de vos travaux. Par exemple, elle vous dira que si la clôture est composée d'arbustes et de plantes de moins de 2 mètres de haut, ceux-ci doivent être plantés à 50 cm au moins de la limite de la propriété. Cette distance minimale peut varier d'une zone à l'autre.

Protéger son potager des animaux grâce à la clôture

Il peut être difficile d'entourer complètement votre parcelle, mais vous pouvez utiliser une clôture discrète d'au moins un mètre de haut pour votre potager. Cette dernière doit être solidement ancrée dans le sol.

En outre, l'utilisation d'un grillage ou d'un filet peut contribuer à empêcher les animaux d'accéder aux plantes. Une autre mesure efficace consiste à protéger vos arbustes fruitiers en les recouvrant d'un filet léger pour empêcher les oiseaux de s'emparer de vos précieuses baies.

Est-ce qu'une haie est utile pour la biodiversité ?

Une haie est composée d'arbres, de branches, d'arbustes et de ronces, et sert à délimiter un potager ou un jardin. En outre, elle offre des avantages tels que la protection contre le vent et sert d'abri pour les animaux. Certaines haies et plantes grimpantes fonctionnent même comme des écosystèmes complets. Leurs principaux objectifs sont les suivants :

  • préserver la biodiversité ;
  • protéger le bétail et les cultures ;
  • améliorer la productivité agricole ;
  • stocker le carbone et produire du bois ;
  • stabiliser et enrichir les sols ;
  • contrôler les inondations et purifier l'eau ;
  • agir comme une barrière physique contre les produits phytosanitaires.
Partager:
Retourner aux articles

Articles similaires

Voir tous les articles »
Comment ombrager une terrasse avec des plantes ?

Comment ombrager une terrasse avec des plantes ?

Comment ombrager sa terrasse avec les plantes pour se protéger du réchauffement climatique et des fortes chaleurs ? On vous explique comment rendre votre terrasse fraîche, même en plein été !