L’oignon rocambole est une plante aromatique assez peu connue des jardiniers amateurs. C’est une plante perpétuelle qui offre des saveurs exquises, tout en étant facile à cultiver. L’oignon rocambole, également connu sous le nom d’échalote perpétuelle, est un légume ancien au goût unique qui mérite une place dans votre potager et vos recettes.

En plus d’être très rustique, toutes les parties de cette plante, des bulbes au feuillage, pourront venir agrémenter vos salades et vos plats !

Vous voulez implanter ce légume perpétuel dans votre potager ? On vous explique comment réussir la culture de l’oignon rocambole à coup sûr !

Sommaire

Découverte de l'oignon rocambole

L’oignon rocambole (Allium cepa var. proliferum) tire son nom de ses tiges enroulées, semblables à la ciboulette, qui se développent en formant des bulbilles aériennes. Cette plante vivace appartient à la même famille que les oignons, l’ail et les échalotes. 

Les tiges de l’oignon rocambole sont comestibles et peuvent être utilisées comme substitut à la ciboulette. Les bulbilles aériennes sont comestibles et ont un goût proche de l’échalote. Ses bulbes souterrains se consomment aussi, mais attendez d’avoir plusieurs pieds, afin que vos plants restent en place plusieurs années !

C’est une plante rustique et très résistante, qui résistera à -25°C, et qui se perpétue d’une année sur l’autre, ce qui en fait un choix idéal pour les jardiniers amateurs ! 

Cultiver l'oignon rocambole

Choix du site et conditions de sol idéales

Pour cultiver l’oignon rocambole avec succès, choisissez un emplacement bien drainé avec un sol riche en matière organique. 

La plante préfère un pH compris entre 6 et 7. Un endroit ensoleillé est idéal, mais elle tolère aussi la mi-ombre.

Une terre fin et légère sera la plus propice à cette culture, vous pouvez ajouter du sable à votre terre si vous avez une terre trop compacte et argileuse.

On déconseille d’apporter trop de fumier pour éviter de faire pourrir les pieds.

Plantation et espacement

Plantez les bulbilles ou les bulbes en pleine terre  au printemps après les risques de fortes gelées, dans des rangées espacées de 30 cm. 

Comme pour les autres alliacées, on évitera la proximité des fabacées (pois, fèves, haricots..), car ils sont de mauvais partenaires au potager.

Oignon Rocambole

Arrosage et fertilisation

L’oignon rocambole ne nécessite pas d’arrosage particulier. En période de sécheresse, la plante se met en repos végétatif. 

Il n’est pas nécessaire de fertiliser le sol, on déconseille juste l’apport trop important de fumier. 

Si vous avez un sol pauvre, un simple amendement de compost suffira amplement, il n’est pas nécessaire d’utiliser de l’engrais pour cette culture.

Prévention des maladies et ravageurs

L’oignon rocambole est résistant à la plupart des maladies et ravageurs qui affectent les autres membres de la famille des alliacées, si ce n’est la mouche de l’oignon qui peut vous causer quelques soucis.

Récolte et conservation

Vous pouvez récolter les feuilles toute l’année pour les utiliser comme de la ciboulette, mais n’en récoltez pas trop pour que les bulbilles aériennes puissent se développer. 

Les bulbilles aériennes peuvent être récoltées en été, tandis que les bulbes souterrains sont prêts à être déterrés en automne. Vous pourrez les conserver pour effectuer la multiplication des plants par division de touffe dès le printemps qui suivra.

Plant d'Oignon Rocambole

Cuisiner avec l'oignon rocambole

L’oignon rocambole est un légume perpétuel polyvalent, puisque vous utiliserez les tiges comme substitut à la ciboulette, les bulbilles aériennes comme de l’échalote, et les bulbes souterrains comme de l’oignon ou de l’échalote ! 

Conclusion

Une plante perpétuelle simple à cultiver, c’est un ajout parfait pour le jardin potager de tout Jardinier du Dimanche qui se respecte ! 

Alors n’hésitez plus, et plantez de l’oignon rocambole !