Quoi de plus satisfaisant que de cultiver des radis ! Ce petit légume croquant que l’on déguste en apéritif ou dans une salade, est une culture parfaite pour les jardiniers du dimanche !

Sa culture rapide et ses besoins simples en font un choix parfait pour ceux qui souhaitent obtenir des résultats rapides. Faire pousser du radis vous permet aussi d’avoir de la salade très vite ! En effet les fanes de radis peuvent se manger en salade ou aussi préparé comme des épinards !

La culture du radis présente en plus l’avantage d’avoir une grande diversité ! Qu’ils soient rouges, blancs, noirs, roses, jaunes, longs, ronds… Vous pourrez vous amuser à découvrir le radis sous toutes ses formes !

Dans cet article, nous détaillerons les étapes à suivre pour cultiver des radis dans votre potager !

Sommaire

Quand cultiver les radis ?

La culture des radis étant très rapide, vous pouvez les planter à plusieurs moments de l’année. Ce sont des plantes d’intersaison, idéales pour les périodes grises et humides de l’automne ou de la sortie d’hiver

Vous pouvez donc planter les radis entre février et mai, puis de la fin août jusqu’aux premiers grands froids, avec des variations possibles en fonction des régions.

Afin d’avoir une récolte échelonnée, plantez vos radis toutes les deux semaines !  

Une botte de radis ronds

Pour optimiser le temps et l’espace, vous pouvez utiliser les radis comme une « culture bouche-trou ». Si vous plantez des carottes, vous pouvez par exemple planter des radis entre vos carottes : Les radis auront le temps de se développer et d’être récoltés avant que les carottes ne prennent trop de place, et ils laisseront ensuite la place aux carottes pour qu’elles puissent s’épanouir !

Vous souhaitez récolter encore plus tôt ? Vous pouvez forcer la culture des radis en utilisant un voile ou un mini-tunnel ! Cela vous permettra de gagner quelques semaines sur votre culture.

Choix du sol et préparation

Les radis, de par leurs petites racines, n’apprécient pas les sols trop caillouteux. Ils vont avoir plus de facilité à se développer dans un sol meuble et fin.

Contrairement à d’autres légumes qui requièrent un sol riche en azote, les radis ont davantage besoin de phosphore et de potassium, comme pour la majorité des légumes racines.

Vous avez des radis violacés et qui ont des difficultés pour pousser ? C’est peut-être justement un manque de phosphore ! Si c’est le cas, pensez à bien amender votre sol pour les prochaines cultures.

Vos radis ont beaucoup de feuillage mais des tiges très fines ? C’est peut-être là le signe d’un excès d’azote !

Comment semer les radis ?

Les semis de radis vont s’effectuer directement en pleine terre. Inutile de passer par la case des godets ou des plaques alvéolées pour cette culture.

Semez une graine tous les 1cm environ. Au bout de 3 à 4 jours, vous devriez voir apparaitre les premiers cotylédons. Eclaircissez ensuite les plants pour garder entre 3 à 4 cm d’écartement entre chaque plants.

Les jeunes pousses que vous récupérez au moment d’éclaircir peuvent servir à garnir une salade !

La profondeur de semis va dépendre de la variété de radis que vous cultiverez. Pour la variété les radis longs, dont les radis de 18 jours qui sont les plus connus, semez à 2 cm de profondeur. Pour les radis ronds qui se forment en surface, recouvrez légèrement les graines d’une fine couche de terre uniquement. 

Comment arroser les radis ?

Sur la culture des radis, l’arrosage va être primordial. Moins vous arrosez vos radis, plus ils seront piquants.

Si vous aimez vos radis plutôt doux, veillez donc à bien garder le sol humide en permanence.

Ce conseil est particulièrement vrai si vous les cultivez en jardinière, car la terre sèche plus rapidement dans ces conditions. Si vous cultivez en jardinière, pensez donc à éviter le placement au bord d’une fenêtre.

Vous pourrez par contre arroser vos radis par dessus, sans vous soucier de mouiller le feuillage, qui ne craint pas trop les maladies, comme c’est le cas pour les laitues et les salades.

Protéger vos Radis contre les Maladies et les Ravageurs

Les radis ayant un cycle de vie très court, la seule maladie qui peut réellement les affecter est la fonte des semis.

Les vrais risques qui pèsent autour de votre culture de radis sont à chercher auprès des ravageurs : 

  • La mouche du chou : Les larves de cette mouche vont se nourrir des racines de vos radis, ce qui peut tuer ou affaiblir vos plants
  • Les altises vont s’attaquer au feuillage de vos radis. Sur les plants trop petits, cela peut détériorer le mécanisme de photosynthèse et nuire aux plants. 
  • Les chats et les oiseaux qui vont retourner la terre avant ou après germination, ce qui peut ruiner votre semi. Pensez à protéger vos cultures, surtout sur la première semaine, à l’aide d’un voile ou d’un grillage
  • Les limaces et les escargots qui adorent les premières feuilles des plants et qui peuvent détruire les plants dans leurs premiers jours. Pensez donc à prévenir les dégâts de ces prédateurs en utilisant les moyens physiques ou phytosanitaires à votre disposition.

L’article vous a plu ? Partagez-le avec vos proches sur les réseaux sociaux !

Pinterest
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Autres articles